Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2020

Retour de vacances en Nouvelle-Aquitaine (1/2)

Par prudence et pour consommer en France, nous avions décidé de passer nos vacances dans le Pays Basque et en Dordogne, régions voisines de Bordeaux.

Benjamin étant en stage jusqu'au 20 août, nous sommes partis à 4, jusqu'à ce que Vincent nous abandonne pour rejoindre des copains puis terminer son rapport de stage et préparer sa soutenance.

Nous avons donc commencé par deux semaines dans le Pays Basque, une semaine à la Bastide-Clairence, petite bastide au nord du Pays Basque, juste au sud de l'Adour, et une semaine au sud, au pied des Pyrénées à Saint-Jean-Pied-de-Port.

Nous avons sillonné cette belle région, entre mer, campagne vallonnée et verte et montagne, et ses beaux villages aux maisons blanches à colombages avec leurs volets et portes rouges ou verts.

Nous avons ainsi parcouru la côte, ou plutôt les côtes, celle sableuse, propice à la baignade ou au surf au nord de Biarritz et celle plus découpée et rocheuse à Biarritz et au sud, avec ses baies plus ou moins grandes, celle d'Hendaye, de Saint-Jean-de-Luz ou de Bidart, sa corniche et son sentier du littoral. Nous avons en particulier apprécié le beau domaine du Conservatoire du littoral d'Abbadia, au nord d'Hendaye, le sentier du littoral entre Bidart et Guéthary, et les belles villes de Socoa, Ciboure, Saint-Jean-de-Luz et, plus à l'intérieur des terres, de Bayonne.

Dans l'intérieur du pays, nous avons visité le beau village d'Espelette, la très belle villa d'Arnaga d'Edmond Rostand à Cambo-les-Bains, qui vaut autant par la qualité de ses jardins que par sa décoration intérieure, et les belles grottes d'Isturitz. Ces grottes, habitées par l'homme de Néanderthal puis quelques milliers d'années plus tard par l'homme de Cro-Magnon, qui y ont laissé beaucoup de vestiges et quelques peintures et gravures rupestres, valent le détour. Elles comportent de grandes salles décorées de concrétions aux formes variées, stalactites, stalagmites, cascades pétrifiées, draperies translucides... On y a découvert que l'on pouvait faire de la musique en frappant les stalactites.

Au pied des Pyrénées et en montagne, nous avons fait du rafting sur la Nivelle, un rafting assez calme en raison du débit de la rivière mais très agréable, et nous avons gravi la Rhune en train à crémaillère pour découvrir une magnifique mer de nuages et nous perdre lors de la descente à pied. Nos avons fait plusieurs belles promenades, dans la vallée des Aldudes, vers Larrau dans le gorges et jusqu'à la passerelle d'Holçarté, sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle aux environs de Saint-Jean-Pied-de-Port ou vers la tour d'Urcullu, dans les sommets à la frontière de l'Espagne.

Nous avons aussi apprécié quelques unes des productions basques : les vins d'Irouléguy, le gâteau basque, les délicieuses truites fumées de Banca, le piment d'Espelette et évidemment les fromages et la charcuterie.

A l'issue de ces deux semaines bien remplies, nous avons fait un crochet par Bruniquel, beau village du Tarn-et-Garonne pour visiter des amis avant de rejoindre la Dordogne, mais ce sera l'objet du prochain post.

Écrire un commentaire