Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2021

Vacances de février à Besse

Cette année, malgré l'interdiction de faire du ski de piste et compte tenu de la belle semaine météorologique annoncée, il n'était pas question de passer les vacances de février à Bordeaux et de nous priver d'un bon bol d'air de la montagne.

Comme il restait encore suffisamment de neige dans le Massif Central,  nous nous sommes épargnés la traversée de la France pour rejoindre les Alpes et avons passé quelques jours à Besse, dans le massif du Sancy. C'est une jolie petite ville médiévale avec quelques belles maisons en pierres gris sombre et un beau beffroi.

Seul Thibaut nous a accompagné, tandis que Vincent est resté à la maison pour garder Black et suivre ses quelques heures de cours via internet, et que Benjamin n'était lui non plus pas encore en vacances.

Cela a été difficile de trouver une location de dernière minute car la station était pleine et Thibaut a du faire sans Wi Fi.

Nous avons bien profité du soleil pour faire de bonnes sorties de ski de fond le matin, avant qu'il fasse trop chaud et que la neige soit trop molle, et des petites promenades dans la montagne l'après-midi.

Nous avons arpenté les pistes de Sancy-Sud, autour de Super-Besse, dans une neige rendue fondante par la douceur et le soleil, ainsi que sur le beau domaine un peu plus éloigné de Sancy-Ouest.

A pied, nous avons emprunté des circuits de raquette aisément praticables du fait de la faiblesse de l'enneigement., voire de l'absence de neige à certains endroits. Nous nous sommes ainsi promenés vers le lac Pavin, que nous étions déjà allé voir en novembre 2002 et dont nous avions alors fait le tour avec Benjamin et Vincent dans les sacs à dos. 

Nous sommes aussi montés au somment du Puy de Chambourguet, au-dessus de Super-Besse, avec un vent à décorner les boeufs, pour découvrir une vue à 180° sur le Massif Central.

Il était temps de rentrer, car avec la chaleur la neige a beaucoup fondu  pendant cette semaine.

Le plus difficile a été de nous approvisionner en produits locaux, pourtant délicieux entre les fromages, l'aligot, la truffade et la charcuterie, car nous avons profité au maximum de notre temps de liberté avant le couvre-feu. Nous avons néanmoins réussi à rentrer la glacière pleine pour reprendre nos activités .

Pendant ce temps, Vincent a trouvé un stage de recherche en math à l'université de Bordeaux et même, si tout va bien, son année de préparation au doctorat à l'étranger à Rome pour la rentrée. Avec la perspective de faire ensuite son doctorat à Bordeaux.

A bientôt pour les photos et d'autres aventures moins confinées.

25/12/2020

La famille BVTCR vous souhaite un joyeux Noël

Toute la famille BVTCR vous souhaite un joyeux Noël. malgré le contexte particulier de cette fin d'année.

Cette année, COVID oblige, la transhumance de Noël de la famille BVTCR vers Paris puis Lyon n'a pas eu lieu, pour éviter tout risque de contaminer les grands parents.

Nous avons donc fait bombance en famille tous les cinq à Bordeaux.

Avant l'arrivée de la fraîcheur, nous avons profité de la dernière douceur de l'année pour faire un tour de la dune du Pyla, dont je vais vous faire partager quelques photos.

A bientôt pour de nouvelles aventures confinées de la famille.

27/10/2020

Bon anniversaire Thibaut !

Thibaut vient de fêter ses 16 ans, moment qu'il attendait avec impatience depuis 1 an.

Il a été gâté par ses frères qui lui ont acheté un fauteuil de compétition, qui sera bien utile si l'on compte le nombre d'heures qu'il passe assis à son bureau. Je vous rassure, c'est plus pour jouer que pour travailler...

Voici un nouveau cap de franchi : il vient de recevoir sa carte Vitale et va devoir se faire recenser, il va pouvoir passer son code et apprendre à conduire pour faire la conduite accompagnée, il va pouvoir ouvrir un compte en banque et faire des petits boulots l'été...bref, le voilà presque un homme !

Pour ces vacances de la Toussaint, j'ai attendu la pluie pour prendre mes congés et nous n'avons rien prévu d'autres que des promenades en Gironde dès que le soleil se fera une place dans un ciel bien encombré.

Benjamin est venu nous rejoindre pendant sa semaine de vacances, tandis que Vincent est bloqué à Paris par ses cours, peu nombreux mais suffisamment bien répartis dans la semaine pour qu'il ne puisse pas rentrer.

A bientôt pour quelques photos.